Eugène Damas

Le peintre Rimognat

Peintre ardennais par excellence, Eugène Ernest Damas est né à Rimogne le 9 mars 1844 dans une famille plutôt modeste. Son père Louis Damas est maréchal-ferrant et sa mère Marie Jeanne Octavie Lainet s’occupe du ménage.

C’est à côté de la fosse Saint Quentin que Damas grandit et très vite attiré par la peinture, sa famille l’envoie faire ses études à l’Académie de Valenciennes en 1862 où il devient l’élève du peintre Charles-Gustave Housez. Il devient par la suite et jusqu’en 1865 l’élève d’Alexandre Cabanel, grand peintre académique du Second Empire.

Ses études terminées, Damas revient dans les Ardennes et s’installe à Charleville en 1874. Tour à tour professeur au Sacré-Cœur, au Saint-Sépulcre puis à l’institution Saint-Rémy, il expose pour la première fois en 1879 au Salon des Champs-Élysées.

En 1887, il fonde l’Union artistique des Ardennes avec un autre artiste ardennais Alphonse Colle. Damas meurt à Charleville – qui lui consacrera une rue – le 4 août 1899.

Son corps repose dans le cimetière de Rimogne.

Les toiles de Damas, dont un grand nombre sont exposées au Musée de l’Ardenne de Charleville-Mézières, ont pour thème la vie campagnarde. Très fortement influencé par Jean-François Millet, Damas peint le quotidien des paysans ardennais. On lui doit par exemple La veille au marché (1882), Tenderie aux vanneaux (1896), Aux pissenlits (1898), etc.

On lui doit également trois copies de tableaux religieux exposés dans l’église de Rimogne : La Descente de Croix de Rubens, l’Assomption de Murillo et la Résurrection.

Descente_de_Croix
Lassomption
Resurrection

Prochains événements

  1. FOIRE ARTISANALE ET BROCANTE DE RIMOGNE

    25 mai
  2. Gala de danse Ryht’mogne

    27 mai--19 h 00 min
  3. Conseil municipal

    1 juin--20 h 00 min

Accès au kiosque numérique

14mini

bouton_kiosque

Suivez l'actualité du site

Archives

Le site du Village de l’Ardoise

14mini